Congé de Maladie

Congé de maladie payé

La loi ne prévoit pas d'informations spécifiques permettant aux travailleurs de prendre des congés en cas de maladie, la durée d’un tel congé, la procédure à suivre pour les prendre et le revenu qu’ils perçoivent pendant ce congé.

Cependant, implicitement, il existe des dispositions sur les absences dûment constatées du fait de la maladie. Le Code du travail prévoit en outre qu'en cas d'une maladie dûment constatée par un médecin agréé par l'employeur ou relevant d'un établissement hospitalier reconnu par l'État, le contrat de travail du travailleur est suspendu pendant une durée limitée à six mois. La période est prolongée jusqu'au remplacement du travailleur.

Selon le type de contrat et le secteur d'emploi, jusqu'à 100% des revenus de l'employé sont versés pendant six mois au maximum.

Source: Articles 32 et 89 du Code du Travail de 1992; Profil National de la Sécurité Sociale au Cameroun 2017 (SSPTW Africa 2017)

Soins médicaux

Bien que les employeurs aient l’obligation générale de fournir aux employés des installations médicales sur le lieu de travail, la loi ne contient aucune disposition permettant aux employés de bénéficier de soins médicaux gratuits pendant leur période de maladie, ni aucune disposition concernant partage des frais médicaux pendant le congé de maladie.

Les travailleurs ont droit à des prestations médicales comprenant des soins médicaux et chirurgicaux, une hospitalisation, des médicaments, des appareils ménagers, des rayons X, des services de laboratoire et une rééducation.

Source : Profil National de la Sécurité Sociale au Cameroun 2017 (SSPTW Africa 2017)

Sécurité de l'emploi en cas de maladie

Implicitement, il existe des dispositions sur les absences dûment certifiées pour maladie. Le Code du travail prévoit en outre qu'en cas de maladie dûment agréé par un médecin agréé par l'employeur ou relevant d'un établissement hospitalier reconnu par l'État, le contrat de travail du travailleur est suspendu pendant la durée de l'absence dans la limite de six mois. La période est prolongée jusqu'à ce que le travailleur soit remplacé.

Selon le type de contrat et le secteur d'emploi, jusqu'à 100% des revenus de l'employé sont versés pendant six mois au maximum.

Source: Articles 32 et 89  de Code du Travail de 1992

Réglementations sur le travail et la maladie

  • 120001
  • 120016
  • 120017
loading...
Loading...